ACTUALITES SPORT ECONOMIE POLITIQUE MONDE FOCUS TRIBUNE العربية
ACTUALITES
SPORT
ECONOMIE
POLITIQUE
MONDE
FOCUS
العربية

 

   L‘IRA n’en finit pas d’éclater en menus morceaux, ainsi que l’autre chose invivable qu’était la CVE. Tout bouge dans ce pays, à l’image des dunes de sable qui le composent et qui se meuvent au gré des vents.
Qu’est ce que les hommes politiques et ceux se réclamant des droits de l’homme peuvent encore nous faire miroiter?
L’implosion des mouvements et partis politiques provoque un bruit qui désormais nous est familier. Lors de l’éclatement de l’UFP, nous avons cru un coup de tonnerre consécutif à un éclair, c’est à dire du provisoire, mais c’etait sans compter avec l’amoncellement de gros nuages noirs qui se faisait à l’horizon. Depuis lors, l’orage tend vers le typhon.
La faculté de notre opposition est de s’auto-opposer, en laissant le pouvoir créer de petites détonations internes qui l’emporteront.
S’étonner dans ces conditions de voir le peuple s’accrocher aux partis au pouvoir est juste une absence d’analyse du climat politique du pays. UFD, AC d’hier, ont été victimes de scénarios qui n’ont pas enseigné. Quand le RAG et autre FPC seront reconnus, ils auront perdu leurs forces vives et toute volonté de s’opposer. « Et le combat cessera faute de combattants…

 

Bakary Waiga