ACTUALITES SPORT ECONOMIE POLITIQUE MONDE FOCUS TRIBUNE العربية
ACTUALITES
SPORT
ECONOMIE
POLITIQUE
MONDE
FOCUS
العربية

 

 

Ahmed Bezeid Deida

Pourquoi devons nous toujours chercher un bouc-émissaire à nos erreurs,nos fautes et nos échecs? La bonne question est pourquoi sommes-nous là et quelle est la part de responsabilité de chacun de nous, dans ce qui nous arrive? Est-ce parceque nous avons la mémoire courte ou une mémoire sélective que nous oublions que ce qui nous arrive est de notre propre faute.
Physiquement, nous avons tous les attributs qui nous différencient de l’animal mais dans nos comportements, le sommes-nous?
Dans son milieu l’animal n’a d’autres ambitions que de survivre et pour cela, il est prêt à tout: tuer, trahir, voler, détruire peut importe la victime.
« A la différence de l’homme, l’animal est absolument incapable de dire : « Je pense donc je suis. » La pensée, exprimée par le langage, manque à l’animal. En cela, l’animal est non seulement différent, mais inférieur à l’homme. Le propre de l’homme, c’est d’être un être pensant. »
C’est le fait même de penser qui permet à l’homme de créer des repères et des valeurs pour s’organiser en société.Ainsi,en perdant ses repères et ses valeurs,la Société vient à transformer ses hommes en animaux qui ne pensent plus qu’en terme de survie.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Besoin d'aide? Chat avec News Rim D.T.