ACTUALITES SPORT ECONOMIE POLITIQUE MONDE FOCUS TRIBUNE العربية
ACTUALITES
SPORT
ECONOMIE
POLITIQUE
MONDE
FOCUS
العربية

 

                           Notre pays s’apprête à accueillir et organiser une compétition la Coupe d’Afrique des moins de 20 ans, pour la première fois de son histoire,. Un double défi, tant sur le plan de l’organisation que sur le plan sportif. Une première qui n’a pas été facile et qui résulte d’un travail acharné du gouvernement et de la fédération mauritanienne de football depuis 2011.

Deux villes, Nouakchott et Nouadhibou avec trois stades Complexe du Stade Olympique, Feu Cheikha Boïdiya le stade municipal de Nouadhibou) accueilleront la phase finale de la CAN des U20. Des stades rénovés et nettoyés sont prêts et les hôtels sélectionnés pour répondre aux exigences de la CAF. La commission d’organisation présidée par le Ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports travaille d’arrache-pied pour assurer la réussite de l’évènement et l’aspect sécuritaire prend une grande partie. La Mauritanie tient son événement et veut la réussir. Les plus hautes autorités de l’Etat suivent la préparation et répondent aux demandes de la commission d’organisation..

Il faut dire que c’est la première fois que la compétition se jouera à 12 équipes. Pour l’heure, les matchs se dérouleront à huis-clos, mais tout reste possible surtout si les jeunes Mourabitounes parviennent à passer le premier tour. C’est en tous cas le souhait de tous les Mauritaniens qui raffolent de football et qui convergent tous les jours au siège de la Commission d’organisation pour espérer la bonne nouvelle. « Nous sommes heureux de constater que notre pays a la capacité d’organiser ce genre de compétition », dit un jeune supporter venu aux entraînements des jeunes Mourabitounes qui suscitent un engouement populaire.
La Mauritanie est véritablement devenue une destination prisée pour le football. Pourtant, il y a dix ans, personne n’aurait parié que notre pays est capable de réaliser un pareil challenge. Cette réussite, que l’on veuille ou non, on la doit au travail réalisé par la Fédération Mauritanienne de football et son Président Monsieur Ahmed Yahya.

Elu en 2011 pour un premier mandat, il a réussi à moderniser la Fédération et à mettre sur les rails l’organisation du football : Championnats réguliers, mise en place des équipes nationales dans les différentes catégories, participation aux compétitions continentales, etc. Un travail qui a instauré la confiance de l’Etat et des instances du football (CAF et FIFA). Au finish, participation à deux CHANs, une CAN (2019 en Egypte) et aujourd’hui l’organisation de la compétition des U20 en Mauritanie.
Donc quel que soit le résultat du scrutin du 12 mars 2021 au Maroc, jour de l’assemblée générale élective pour la présidence de la Confédération Africaine de Football, Monsieur Ahmed Ould Yahya aura réussi à amener l’organisation d’une compétition majeure qui va braquer les projecteurs sur le pays durant trois semaines.
Maintenant si les jeunes Mourabitounes réussissent à gagner, c’est une autre histoire.

Mohamed Feily