ACTUALITES SPORT ECONOMIE POLITIQUE MONDE FOCUS TRIBUNE العربية
ACTUALITES
SPORT
ECONOMIE
POLITIQUE
MONDE
FOCUS
العربية

 

Le web 2.0 (3.0), un jeu de visibilité où la Mauritanie est absente

 

Mohamed Lemine Khlil

Développeur Full-Stack Mohamed Lemine Khlil www.leminekhlil.net

Depuis son lancement au début des années 90, Internet n’a cessé de se réinventer et évoluer poussé par les usages qu’en font et qu’en développent les utilisateurs tels que vous et moi.

Trois caps principaux ont été observés, le web 1.0, 2.0 et le web 3.0 permettant au marketing digital de répondre au plus près des internautes.

Souvenez-vous : les premiers sites internet étaient des espaces statiques, créés par des professionnels du web pour le particulier. Ce dernier était en mode « lecture seule ».

Aujourd’hui se constat, qui pour le monde représente la définition même du web 1.0, est d’actualité sur la toile Mauritanienne.

Les années 2000 ont vu l’apparition du web 2.0 et des réseaux sociaux, et nous sommes passés d’un web statique à un web social dit dynamique. Il y avait donc une dimension de partage et d’échange d’information. Là-aussi en Mauritanie nous étions en mode « téléchargement seules ».

Le web social a entraîné une création exponentielle de contenu. Le web 3.0, également appelé web sémantique, tend à rassembler les informations autour de la personne.

Le Web 3.0 est donc centré sur l’expérience utilisateur. Google, Netflix, Amazon et d’autres géants du web en profitent pour rendre notre expérience la plus agréable et personnalisée possible, se basant sur les traces que nous laissons sur internet.

J’espère que la nouvelle génération Mauritanienne sera plus curieuse quant à l’informatique en général. Aujourd’hui l’information est non seulement gratuite mais accessible.

En quelques clics, vous saurez que Google et d’autres MOOC mettent à disposition et gratuitement des milliers de cours via internet.

 

 

Ils a fallu au monde d’approcher les NTIC avec Curiosité, créativité et innovation, manquerons nous en?

 

 

Pour constat, vous ne parviendrez pas à enregistrer un nom de domaine mauritanien (.mr) sur internet sans passer physiquement chez l’un des revendeurs agrée, alors que chez nos voisins sénégalais, l’enregistrement du domaine (.sn) se fait instantanément sur internet.

NIC-Mauritanie décrit les critères d’accréditations ici et liste plusieurs « Registrars acrédités », cependant aucun revendeur ne permet de démonter les compétences décrites en offrant un simple formulaire d’enregistrement en ligne. Sachant qu’aujourd’hui, nous avons la possiblité de faire du commerce en ligne gâce à quelque systéme de paiement.

 

À savoir que sur le web 3.0 et grâce aux Progressives Web Applications (PWAs), qui permettent, grâce aux URLs (et donc les noms de domaine sécurisés), de créer des applications hébergées sur serveurs distants et en tous points meilleurs que les applications Natives.

 

La visibilité commence par trois w.


Mohamed Lemine KHLIL

Besoin d'aide? Chat avec News Rim D.T.